London/Day 2 : option musicale

Le snooze est indispensable ce matin. Mais malgré le réveil difficile, l’heure de départ est presque respectée et à 8h30 on lève le camp, direction Hyde Park.

Le soleil n’est pas encore de la partie mais au moins on échappe, pour l’instant,  à la pluie. Un chocolat chaud récupéré au Coffee Republic à Marble Arch et nous arpentons Hyde Park avant de rejoindre Green Park. De là, nous marchons jusqu’à Picadilly avant de nous poster au TKTS à Leicester Square pour acheter des billets pour le théâtre. Nous avions éprouvé la formule à New York et étions devenues fan. Là, le choix est un peu moins vaste et surtout les spectacles qui nous intéressaient (The Lion King ou We Will Rock You) ne bénéficient pas de discount. Nous optons donc pour The Commitments, avec des sièges premium en 5th row au Palace Theatre.

Nous avons un peu de retard sur le timing mais nous prenons enfin le chemin de la London Eye. Nous avions acheté des tickets combinés sur internet (London Eye, Madame Tussaud et London Dungeon) car cela nous permettait d’économiser plus de 15%. Le seul problème c’est qu’il s’agit seulement d’un pre-order et donc il faut récupérer physiquement le ticket. Et là, c’est le drame avec une foule déjà immense qui trépigne… En plus, c’est super mal indiqué donc au lieu de rejoindre la file « ticket collection » comme nous aurions dû le faire, nous avons perdu une demi heure dans la mauvaise file. Soyez donc vigilants, la file n’est pas signalée à l’entrée de l’espace tickets.

Bref, on finit par récupérer nos précieux sésames mais à 11 heures et des poussières, la file d’attente pour la London Eye semble interminable. Nous préférons donc aller nous rassasier un peu. Mais du côté de Westminster, il n’y a pas grand chose.
Sur la route, on s’offre une mini séquence nostalgie du côté de l’auberge de jeunesse où j’ai passé plusieurs semaines en 2003 mais celle-ci n’est plus… Le bâtiment est en complète rénovation.
Ne trouvant aucun restaurant qui nous inspire, nous nous rabattons donc sur le Prêt à Manger de Waterloo train station.

Une petite pause qui fait du bien et nous voilà reparties pour la London Eye. Finalement, ce décalage fut une bonne option car pendant la pause déjeuner la file s’est allégée. Vers 13 heures, nous attendons seulement une vingtaine de minutes pour grimper dans la boule magique. Franchement, l’expédition vaut le coup. C’est cher mais la vue est à couper le souffle. C’est tellement difficile de bien saisir l’ampleur de Big Ben et des Houses of Parliament depuis la terre ferme que un peu de hauteur ne fait pas de mal pendant une vingtaine de minutes.
Les jours où le ciel est bien dégagé, il est possible de voir jusqu’à 40 km. Ce n’était pas notre cas mais nous avons quand même été chanceuses : pas de pluie et un ciel relativement clément.

À la descente nous allons au London Dungeon. Nous nous attentions à une attraction un peu façon Maison des Horreurs d’Universal Studio. Pas du tout. Le prix est amorti par la durée de la session (environ 1h15) mais c’est très long. Trop long. Il s’agit surtout d’un enchaînement de scènettes, avec bcp de textes récités par des acteurs et parfois difficilement compréhensibles. Surtout n’y allez pas si votre anglais est moyen. Et même s’il est fluent, l’intérêt est tout relatif si ce n’est la photo marrante prise au tout debut. En l’espèce,  je fais semblant de trancher la gorge à MJ. Un bon point quand même pour la section jeux de miroirs et l’attraction finale de la simulation de pendaison. Bref, vous pouvez passer. C’est du temps que nous aurions pu mettre ailleurs.

Nous traversons le Westminster Bridge pour rejoindre le Churchill War Rooms. Pile quand la pluie commence à tomber alors tout va bien. Prix : 17,50 livres mais c’est franchement intéressant. On replonge dans ce « bunker » de la seconde guerre mondiale, gardé secret pendant cinq ans, qui protégea les desseins de Churchill et de son War cabinet. Le musée adjacent, dédié à la personnalité du Premier ministre, est fascinant également, le tout accompagné d’un audio guide included. Il faut bien compter entre 1h et 1h30 de visite.

Quand nous ressortons, la pluie s’est arrêtée, formidable concordance des temps. En plus, nous sommes en avance sur notre timing, malgré la petite surprise du Dungeon.

Nous traversons donc la Horse Guards Arch avant de rejoindre le 10 Downing Street. MJ veut voir des bobbies alors direction Buckingham Palace en traversant à pied le St James Park. On sera même en avance sur le programme de demain !

Une fois observée la scène de décontraction de l’un des deux bobbies, on se dit qu’il est temps de rejoindre le quartier de West End car l’heure du théâtre approche. À pied bien sûr ! Via Trafalgar Square et la Nelson’s column.

Difficile de rater le Palace Theatre, tant il est majestueux. Et superbe.
Avec l’air ambiant très frisquet, on s’offre une boisson chaude pour se réchauffer au Z Café, lieu cosy qui accompagne ses drinks de Smarties. On vous recommande le lieu.

Rapidement, 7h30 pointe son nez et il est temps de prendre place dans nos fauteuils.
Nous avions toujours en tête l’expérience fabuleuse vécue à Broadway. Celle-ci est différente. MJ est emballée, je suis plus mitigée. Très bons morceaux musicaux, les parties acting laissent selon plus à désirer avec des acteurs qui surjouent selon moi. Mais dans l’ensemble, un excellent moment.

Pour clôturer la soirée, nous décidons de tester Ed´s Easy Diner sur les recommandations du Routard. Hier soir, en passant devant, nous avions pu observer une file d’attente plus que longue ; ce soir, nous nous faufilons rapidement à une table disponible. Ambiance façon diner à l’américaine avec les mini juke box et les plats combinés burger-fries-onion rings et coleslaw. Espace très petit, il faut donc souvent attendre. Après, malgré les commentaires très positifs du Routard vous pouvez opter pour ailleurs. C’est très bon, mais le lieu est un peu froid et impersonnel malgré les efforts de stylisation et de customisation. Surtout, avec les gens qui rentrent sans cesse, celui-ci ne permet pas de vraiment se poser et d’apprécier le repas. Sentiment peut être renforcé par le fait que nous étions installées juste à côté de la porte qui laissait fréquemment entrer le froid…

PS : météo presque acceptable aujourd’hui malgré le froid. Merci pour le « croisage » de doigts. On compte sur vous pour continuer, on est là jusqu’à lundi 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s